Journal de Ken - Good morning Paris!

Journal de Ken - Good morning Paris!

Hier j’ai vécu un grand moment, une radio web m’a interviewée et c’était une grande première pour moi. Le fait de me retrouver dans un studio de radio m’a vite plongé dans cet univers que je ne connaissais pas.

Casque sur les oreilles, ça y est je suis prête, Thierry Tessier, notre présentateur commence à m’introduire et c’est maintenant à mon tour de parler : bonjour.

Ma présence dans ce studio m’a rappelé le film “Good morning England” que j’adore! D’ailleurs, j’ai déjà créé une collection sur ce thème qui me tient à coeur.

Comme Alice aux pays des merveilles, je suis entrée dans un monde merveilleux mais cette fois ci de l’autre côté ! C’est effectivement moins rebelle que Good morning England et ses radios pirates!

Je dois l’avouer, j’étais stressée car je devais parler français… c’est d’ailleurs merveilleux si tout le monde comprend ce que je dis ! Mais ce stress s’est mélangé à l’excitation de vous présenter l’histoire de Ken Okada et ça m’a remis d’aplomb !

Thierry est fasciné par les chemises Ken Okada et m’a posé beaucoup de questions sur la conception de mes collections. Il a d’ailleurs beaucoup apprécié la chemise que je portais ce jour. Elle se prénomme
« GARCON », une chemise blanche, androgyne, kakoii* !!!!!!! (*classe! en japonais)

 

« Qu’est ce qui vous inspire pour vos créations ? »

« je n’ai pas de règles…. »

En effet, toutes mes chemises sont définies à partir de la liberté de mon inspiration. Il n’y a pas de règles, pas de formes classiques précises, mes chemises sont comme les radios pirates, elles cassent les codes et c’est ce qui fait la différence.

Les chemises Ken Okada sont des chemises de créateurs, elles sont contemporaines et pour leur avenir, j’ai envie de voir plus loin et et de faire de Ken Okada LA référence créatrice de la chemise.

Je tiens à remercier Eric et Thierry qui m’ont permis de passer à la radio et de me sentir un peu comme Bill Nighy dans ce film qui me plait tant ! Et merci à l’équipe qui m’entourait de m’avoir rassurée tout au long de l’interview. D’autant que j’ai eu beaucoup de chance car ce soir là était présente une étudiante billingue japonais.

Passer à la radio ? Check

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posted on 16/10/2017 Journal de Ken

No products

To be determined Livraison
0,00 € Total

Voir mon panier